The tribute | Italian press XI/1990 | Brazilian Press | French Press | Torino Film Festival
Jean-Louis Comolli | Enrico Rava | Bruno Torri-Torino | Piero Pruzo | Alberto Farassino
Renato Nicolini | Morando Morandini | Mario Nicolao | Edmarcia Alves de Andrade
David Neves-David Eulalio Neves | Araujo Neto | Paulo Cezar Saraceni | Sylvie Pierre
Altan - Francesco Tulio Altan | Ruda de Andrade | Joel Barcellos | Bruno Torri

 

MAIS AVANT TOUT C’ETAIT
UN AMANT DE LA VIE

 

J’ai connu Gianni Amico en 63. C’etait un concert a Turin et je jouais avec le quintette de Gato Barbieri.

Gianni avait connu Gato deaux ans plus a Buenos Aires, ou il etail alle pour un festival de cinema. Il avait entendu Gato dans un club et avec cet enthousiasme d’adolescent qui le caracterisait, il en etait devenu d’un coup et le fan passionne et l’ami pour tourjours.

C’est ainsi qu’en 63, grace aussi `a Gianni Gato etait en Italie et moi, tres jeune et absolument inexpert, j’avais le plaisir encore plus grand de connaitre Gianni et de devenir son ami une amitie tres profonde qui a dure presque trente ans, jusqu’a sa mort il y a quelques semaines.

Amico (qui veut dire "ami" en francais) etait un metteur en scene de cinema et un grand ami du jazz, du Bresil et de sa musique. Quand je vivais a New York, les incursions de Gianni qu’il vienne pur tourner un film ou pour quelque festival de jazz, etaient une parenthese du pure joie dans la quotidiennetes stimulante mais dure et un peu perverse de cette ville.

Gianni s’abattait comme une tornade sur New York, avec son desir de faire, de voir debouter de connaitre et avec son sens tres sur de ce qui en valait la peine.

Plus tard, quand je suis revenu vivre en Italie c’est la maison de Gianni a Manarola a pic sur la mer, qui fut mon pole de reference le plus cher et le lieu ou je passais des heures spledides, avec lui, avec sa femme Fiorella et avec le jeune Olmo, a ecouter de la musique toujours belle, a regarder les vagues, a cuisiner toute la jouenee, a parler, a manger, a voir des amis anciens et nouveaux, a faire des projets.

Le dernier projet etait un film sur Django que Gianni ne fera plus.

Maintenant tout cela est fini. Restent tant de souvenir, quelques beaux films qu’il a faits et ce qui est le temoignage le plus vrai de son grand amour pour la musique: "Appunti per un film sul jazz", qui est le plus beau film sur jazz que j’aie jamais vu.

ENRICO RAVA
Copyrights @ Verinha Ottoni. All rights reserved